Comment devenir un entrepreneur en bâtiment? – Devenir un entrepreneur prospère – un entrepreneur pour réussir – Entrepreneur à Succès

Par admin

Entrepreneur à Succès


Devenir un entrepreneur à succès et être un entrepreneur à succès
Le statut de votre entrepreneur en tant que constructeur est un avantage considérable. Cela simplifie non seulement toutes les formalités nécessaires pour commencer, mais vous permet également de bénéficier d'un système social et respectueux de l'impôt. Prêt à commencer? C'est ce que vous devez savoir.
+

Avez-vous besoin d'un diplôme?

Vous devez avoir un diplôme ou une équivalence (CAP, BEP) pour devenir un entrepreneur en construction.
Si vous ne possédez ni diplôme ni diplôme approuvé, vous pouvez cumuler 3 années d'expérience professionnelle en tant qu'employé indépendant ou employé.
Si vous n'avez pas de diplôme ou d'équivalence, mais que vous avez suffisamment d'expérience, vous pouvez le transmettre à la VAE. Contactez votre chambre de commerce et d’artisanat ou l’AFPA.
+

Cours de préparation à l'installation (SPI)

Vous devez payer un appareil payant. L'inscription se fait généralement directement sur votre CMA ou en ligne. Vous pouvez trouver votre CMA ici. Ce stage vous permet d’acquérir les connaissances de base dont vous avez besoin pour un sous-traitant indépendant et un régime de micro-entreprise et de faciliter le travail indépendant.
Le stage dure de 5 à 8 jours et dure au moins 30 heures. Le prix de ce cours varie de 200 € à 300 €.
+

L'entrepreneur doit se déclarer, c'est-à-dire le CMA. Cette déclaration peut être faite en ligne.
Pièces fournies:
Voici les différents documents que vous recevrez:
Numéro Siret;
un avis sur l'impôt sur les sociétés (BIC ou BNC - régime des micro-entreprises) et la TVA (franchise principale);
des informations sur les contribuables que vous devrez contacter pour déclarer et payer votre impôt sur le revenu et votre impôt foncier;
détails d'un correspondant "nouvelle entreprise" qui recevrait des informations sur les exemptions et les allégements fiscaux.
À partir de 2015 Les travailleurs indépendants doivent s’inscrire au registre du commerce et des sociétés. Cette méthode vous permettra d’acquérir un KBIS indépendant.
+

Assurance obligatoire

En tant qu'artisan indépendant, vous devez signer deux contrats d'assurance:
Responsabilité professionnelle: Cette interdiction vous permettra de réparer tout dommage causé à autrui. Voici un guide pratique pour plus d'informations.
Assurance Décade: Cette assurance garantira votre travail pendant 10 ans.
+

Exonération de TVA et cotisations de sécurité sociale

Le contractant indépendant est soumis à la TVA. Cela signifie qu'il ne facture pas la TVA. Cependant, il ne récupère pas le matériel publié. Cela devrait être clairement indiqué sur les factures. Toutefois, les travailleurs indépendants peuvent également choisir de payer la TVA.
Ce statut profite également aux taxes sociales, car les entrepreneurs indépendants qui ne comprennent pas CA ne paient pas.
Vous voulez en savoir plus sur la TVA et les taxes artisanales? Cet article vous intéresse: TVA et taxes lorsqu'il y a un artisan.