Défauts: quel type de référence? – Entrepreneur à Succès

Par admin

Entrepreneur à Succès

Défauts: Quelles sont les mesures?
"iStockphoto"

Mise à niveau, et même si vous embauchez un professionnel, vous n'êtes pas à l'abri d'un désastre. Veuillez noter que si l'entrepreneur effectue des travaux de rénovation, vous bénéficiez de garanties contre une mauvaise production et la défaillance du bâtiment existant. Découvrez ce que vous devez savoir.

La rénovation de l'entrepreneur est assurée. S'il change de fenêtre, modifie la salle de bain ou le modifie, il doit corriger les défauts signalés. Explications et astuces. >> Lire aussi >> 10 conseils pour réduire les prix

Visite de travail

À la fin des travaux, le contractant vous invite à vérifier qu'ils sont correctement effectués. Les défauts observés sont ensuite enregistrés dans le rapport de réception. Faites attention à cette visite car vous ne tiendrez pas compte des défauts évidents que vous ne signalerez pas. Pour les travaux pénibles (rénovation de la toiture, par exemple), l’artiste sera plus à même de vous aider en tant qu’architecte. Cette visite d'admission au PV où vous avez des doutes est importante car elle garantit que le contractant éliminera les carences identifiées. Avertissement: La date de cette visite est également la date à partir de laquelle les différentes garanties commencent. >> Lire aussi >> Bouquet: mode d'emploi

Bonne performance garantie:

Deux ans d’équipement de construction indépendant (par exemple, des radiateurs ou une chaudière murale). Si le robinet que l'artisan a installé est défectueux, informez-le par courrier recommandé pour le changer.

Garanties contractuelles

En fonction de l'importance du travail effectué, plusieurs garanties peuvent exister: - une garantie de parfait achèvement: cette garantie garantit les défauts constatés lors de la réception des travaux et les défauts survenus au cours de la première année. Dès que des problèmes se produisent, informez-en l'entreprise par lettre recommandée avec accusé de réception et fixez la date d'intervention. Si le délai expire sans l'avoir entendu, il ne prendra aucune mesure par courrier électronique. Par courrier recommandé avec AR. Son silence vous permettra de faire appel devant un tribunal de district ou une haute cour lorsque le dommage dépasse 7 600 EUR. Le juge peut forcer le contractant à faire le travail ou permettre à l’autre de choisir de travailler aux dépens d’une entreprise défaillante. - Tous les deux ans, la garantie: pour les équipements (type interphone, chaudière, climatisation) est d'au moins deux ans, mais peut être prolongée conformément aux termes du contrat avec le spécialiste approprié. Il entre en vigueur avec la présentation du travail. - Une garantie de dix ans: dans le cas de gros travaux, un travail médiocre, mettant en danger la résistance du bâtiment ou l'empêchant de vivre, est appliqué pendant dix ans. Vous devez souscrire une assurance pour vous aider avec les montants nécessaires à la manipulation des articles sans attendre la responsabilité de l'entrepreneur. Si vous souhaitez qu'il soit joué, avertissez l'assureur par courrier recommandé avec AR dès que le dysfonctionnement survient. - Responsabilité contractuelle de l'entrepreneur: lorsqu'un défaut survient après la première année et n'inclut pas de garantie de dix ans, vous pouvez assumer la responsabilité de l'entrepreneur. Ce dernier a accepté d'exécuter les travaux prescrits selon les règles de l'art. Il est donc obligé d'atteindre le résultat. Si vous prouvez la faute de votre entreprise, demandez-lui d'intervenir par courrier recommandé avec AR. Sinon, entrez dans le tribunal de district. Attention: Vous devez créer les éléments qui fonctionnent mal.

Garanties pour les existants

Par exemple, Modification des cadres de fenêtre, l’entreprise utilise le mur existant pour les sceller. Les nouveaux travaux sont alors couverts par des garanties contractuelles, mais le contractant est également responsable des dommages causés aux parties existantes du bâtiment. Si les fenêtres sont endommagées lors de la rénovation, ces cas de dégradation sont un gage de parfait achèvement. Il est également possible de mettre en cause la responsabilité contractuelle du contractant. Travailler avec des travaux de charpente comportant une garantie de dix ans est parfois difficile à réaliser dans les parties existantes du bâtiment. Les structures existantes sont effectivement interdites si elles ne sont pas entièrement incluses dans le nouveau paragraphe. Par conséquent, il est interdit de payer des dommages-intérêts si la garantie «le dommage existe».