Entrepreneuriat social: définition, principes et perspectives – Devenir Entrepreneur à Succès

Par admin

Devenir Entrepreneur à Succès

Comment définit-on l'entrepreneuriat social? Quels sont les principes de son activité? Quel est l'avenir des entrepreneurs sociaux?

Définition de l'entrepreneuriat social

En constante évolution depuis ses débuts dans les années 1990, le concept d'entrepreneuriat social se caractérise principalement par la volonté d'appliquer les résultats économiques aux critères d'intérêt général. Le profit n'est plus un objectif commercial clé, mais un moyen d'atteindre des objectifs plus larges qui constituent des priorités sociales, sociales et / ou environnementales.
Le plus souvent, ces associations, coopératives ou SAS (sociétés par actions simplifiées) sont les entités privilégiées de cette économie sociale et solidaire.
Ils incluent par nature la RSE et les principes du développement durable, qui peuvent également faire l’objet d’une approche spécifique des entreprises de l’économie classique.

Quatre piliers du social business

L'entrepreneuriat social approche et diffère de l'entrepreneuriat standard en termes de caractéristiques générales et spécifiques. Il s’articule autour de quatre idées de base:

Viabilité économique du projet

En termes d’activité professionnelle durable, le projet doit répondre à une demande réelle et à des études de marché. Le risque inhérent à toute création d'entreprise est un profit suffisant pour créer de la richesse et des emplois.

Objectifs sociaux et / ou environnementaux

L'objectif principal du projet est de créer une "valeur sociale" pour les individus et la communauté concernés. Les besoins en "vie meilleure" et les éléments auxquels l'entreprise répondra peuvent être différents: accès aux soins de santé, économie d'énergie, qualité du logement, réduction du chômage, promotion de la consommation locale, etc.

Formation de profit

Selon le statut juridique de l'entreprise, les bénéfices sont réinvestis principalement pour atteindre des objectifs sociaux et environnementaux optimaux. Les bénéfices personnels sont formellement limités et strictement supervisés.

Partage de gestion

La participation est le mot clé pour gérer l’entrepreneuriat social. Le partage des décisions lorsqu'une équipe valorise toujours un intérêt spécifique ou corporatif inclut toutes les parties prenantes: responsables, employés, clients ou utilisateurs, financiers privés et publics, responsables politiques et administratifs locaux ...

Entrepreneuriat social, secteur d'avenir?

Souvent dépendantes de fonds publics élevés, les entreprises sociales dépendent fortement de l'évolution de la situation politique. En France, le système d’autorisation légale ESUS (Société de Solidarité Sociale) leur donne accès à un soutien logistique et financier.
Enfin, la durabilité de ce type d’entreprise repose essentiellement sur un bon équilibre entre projet social et activité économique. Les structures communautaires telles que Mouves (Mouvement des entrepreneurs sociaux) offrent la possibilité de conjuguer expérience et énergie, notamment en publiant le livre "Efficacité économique dans un service d'intérêt général" intitulé "Livre blanc". entrepreneurs sociaux.